Bienvenue

« Dans une variante post-cubiste personnelle, Jean Viollier décale formes et couleurs pour donner à chacune leur autonomie. Les corps sont vigoureusement campés d’une cerne noire, tandis que la couleur s’égaye et se fractionne librement, sans se laisser enfermer dans les frontières anatomiques. »

Francoise Jaunin

Plage-1

 

N’hésitez pas à laisser vos remarques et commentaires sur les pages de ce site.